Grandes News

Publié le par Event Yaoi le blog

Yaoi Yuri Con #1

L'homo-romance manga à Lyon !

 logo-YY-Con.png

L’association Event Yaoi organisera les 29 et 30 octobre de cette année, la première convention française basée sur l’homo-romantisme asiatique. Une catégorie de manga de plus en plus en vogue depuis ces dernières années :

le « Yaoi » ou « Boy’s Love » : narre des histoires d’amour entre hommes, dessinées par des femmes, pour des femmes ;

et son pendant, le « Yuri » : narre des histoires d’amour entre femmes.

Adressée en particulier à une communauté de fans, la Convention se veut conviviale et présentera plusieurs œuvres originales publiées pour la première fois en France. Cette édition se déroulera à La Plateforme, une péniche ! En effet, cette salle atypique, située dans le centre de Lyon sur le Rhône, abrite un espace de 600m² pouvant recevoir jusqu’à 700 personnes.

Plusieurs auteurs seront au rendez-vous lors de séances de dédicaces et de rencontres. Allant des romans avec deux des plumes les plus reconnues et les plus prolifiques, Jijisub et Claude Neix ; au premier manga de Nine qui nous présentera en exclusivité ‘Black Velvet’ ainsi que Melina Moreno, qui a récemment illustré un manga extrait du populaire sitcom Nerdz. Le voisin musclé du Yaoi, le « barazoku », du nom du premier magazine gay au Japon, sera aussi représenté.   

Les visiteurs pourront assister à des projections sur grand écran. Lors des « Matins Roses » (interdit aux -16ans) une présentation de la prolifique production des jeux vidéo Yaoi, un marché en voie de développement aux États-Unis ; ainsi que de l’animation japonaise tel que No Money (Kazé) ou encore Haru Wo Daiteita (Black Box). Les amateurs de Yuri ne seront pas délaissés avec une projection : Saki (Crunchyroll), une pétillante romance dans un club de mahjong. Enfin, la Convention s’ouvre au film live avec Grains De Sable (Outplay), une histoire touchante autour des émois adolescents notamment primée au Festival de Rotterdam.

Avec le soutien d’autres associations telles que Sohei (Paris), Aoi Sora Cosplay (Marseille) des activités seront organisés lors de l’évènement (jeux et cosplay).

Les activités seront récompensées par des mangas et romans fournis par des éditeurs français, ainsi que par des mangas originaux signés par de grandes artistes japonaises, grâce au partenariat avec Blue Air Rights.

En marge, l’annonce de la convention a attiré des groupes locaux de musique japonaise qui viendront se produire sur scène.

L’entrée est interdite aux -12 ans. Accès de 10h00 à 18h00.

Tarif : 8,50 euros le Samedi // 8 euros le Dimanche // 15 euros le Pass Week-end.

A La Plateforme (bateau) : Face au 4 quai Victor Augagneur - 69003 Lyon

 

Plus de renseignements : http://www.event-yaoi.fr

 


Nine

Depuis toujours passionnée par les mondes de l’imaginaire et du dessin, Nine choisit de mettre un terme à des études économiques et administratives pour se réorienter dans le domaine de l’illustration.

Elle décide de faire un an de mise à niveau en arts appliqués à Lyon (école Bellecour), puis prend des cours particuliers auprès d’un professionnel (M. Thierry Rocca-Serra), pour finalement parfaire ses compétences à Nantes, à l’école Pivaut (section illustration & BD), durant trois années de spécialisation.

Dès 2008 elle réalise de nombreux travaux pour des magazines et des couvertures de livres, tel que « Juste pour Grandir » publié aux Editions Muffins.

C’est donc munie de ses diplômes et expériences qu’elle lance le projet « Black Velvet », qu’elle va mettre quelques années à concrétiser ; ce jour est enfin arrivé.

Jijisub

Issue de la communauté fanfiction, cette femme de quarante ans nous fait découvrir son univers à travers différents romans et e-nouvelles traitant de Boy’s Love.

Elle possède sa propre boutique en ligne où elle s’autoédite.

Melina Moreno

llustratrice, peintre, Melina Moreno explore les possibilités du numérique comme celles de l'art traditionnel. Son univers graphique est inspiré principalement par ses songes, et guidé par les codes de l'illustration japonaise.

Elle réalise en 2011 plusieurs série d'illustration  chez différentes maisons d'éditions (éditions de Mai, éditions Aqua Lumina), ainsi qu'un manga pour la série télé Nerdz (produite par Ankama).

Depuis 2010 elle participe à de nombreuses expositions partout en France (Cote d'azur, Nord, Languedoc Roussillon, Nord) et à diverses conventions manga.

Claude Neix (Cristina Rodríguez)

Claude est une journaliste, scénariste et romancière d'origine espagnole qui vit en France.

Grâce à ces plusieurs centaines de fanfics publiées sur internet, elle est devenue aux yeux de cette communauté, une auteure incontournable.

Fabrissou

Créateur du célèbre et non moins unique fanzine « Dokkun », Fabrissou fait connaître au public français un genre encore méconnu : le bara.

Avec la sortie de la 1er édition lors de la 10ème Japan Expo (2009), ce recueil de bande dessinée à caractère homo-érotique se détache du lot. Et il plait, puisque le tome 3 sortira durant la 13ème édition.

Zack Hero (Artiste solo)

Zack Hero est le guitariste au son Jpop/Punk qui accompagne Shibuya Impakt. Influencé tant par les groupes qui ont initiés le punk à l’américaine que par la modernité et l’originalité des groupes japonais, il se crée sa propre identité musicale oscillant entre pop dynamique et punk rock épique. Après plusieurs années dans différentes formations musicales axées sur l’univers japonais, il décide de se lancer dans une carrière solo avec la préparation d’un premier single…

 

Starrysky (Groupe musical)

Formés en novembre 2009 par des amis de lycée Starrysky est un groupe jeune, ayant une moyenne d’âge de 18 ans. C’est est un groupe qui se veut moderne et soucieux de la qualité, à la croisée de Nightwish, Dream Theater et d’un classique de Mizayaki.

 

La Plateforme (2 étages)

www.la-plateforme.fr/

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jojo 03/11/2011 15:30


Bonjour,

Je suis donc, un des visiteurs. Je ne suis pas un "fou" de manga yaoi-yuri (je n'étais qu'accompagnateur). J'espère que mon point de vue ne vous blessera pas.

C'était sympathique, mais il y a encore du travail. Le staff était trèèèès gentil (on sentait que vous y mettiez du votre !). Le lieu était inattendu et le paysage bien beau. L'ambiance était
tranquille et conviviale (à part les jeunes filles qui hurlaient comme des folles...). Mis à part ça, c'était un peu ennuyeux, on à trop vite fait le tour de la chose. Les exposants amateurs
étaient plutôt moyen (moyen au dessus de la moyenne plutôt :p. Le fait d'avoir un fanzine qui dessine de "vrais mâles" était vraiment bien, mais il manque tout de même du yuri (même si je sais que
c'est difficile de trouver des amateurs qui en dessinent). J'ai bien aimé la conférence (même si l'auteur de Black Velvet n'avait pas vraiment sa place). Je pense qu' il est très important de
choisir des dessinateurs qui ont un certain niveau (pas le petit qui gribouille). Un mauvais dessin est très rebutant, surtout quand il s'agit de yaoi. L'entrée était assez chère pour le peu que
vous avez proposer (on l'a un peu en travers, surtout si on ne roule pas sur l'or).

Je me souviens avoir assisté à la première du festival Mang'Azur, pour être honnête ce n'était pas mieux, quand je le regarde aujourd'hui, je me rends compte des progrès. Vous avez choisis un thème
assez "difficile" pour votre convention (faire quelque chose de ludique, rigolo sans pour autant tomber dans le vulgaire).

C'était l'avis d'un visiteur qui n'est pas consommateur de yaoi. Même si j'ai été déçu par cette convention, je suis certain que vous avez de l'avenir (il y a un réel public pour ça). Il vous faut
juste du temps pour prendre le coup, la température, tâter le terrain, etc. Je reviendrai surement l'an prochain s'il y a un numéros 2 pour voir les changements de mes propres yeux. Tout ec que je
peux vous souhaiter c'est une loooogue vie pour votre convention (et du courage).

En espérant ne pas vous avoir froissé...

Accrochez vous !